Une République en délabrement : Le stade ultime de la corruption

Publié le par Aleth

 

levrettehongroise 2 ans oppressoir-137df

 

Entretien vidéo de Séverine Tessier d’ANTICOR


Le conflit d’intérêts banalisé de la République
Le gouvernement qui sert des intérêts autres que l’intérêt général.
Rappel de la gestion sanitaire de la grippe H1N1 par R. Bachelot. Un cas d’école de conflit d’intérêts.
Fraude fiscale et le ministre du Budget E. Woerth dans l’affaire Bettencourt.
La loi sur les jeux en ligne qui favorisent les amis du pouvoir en place.
Un gouvernement qui s’est désarmé face à la fraude fiscale.

 

 

 

Environnement légal et politique propice aux conflits d’intérêts
Le gouvernement met en place un cadre légal qui pourrait amener la France au niveau de la Russie.
Quel est le seuil de tolérance de la population à la corruption ? Quel impact sur le vote ?
Une société de la débrouille, et le développement de l’économie parallèle.

 

 

 

La société de la corruption
L’idée de bien public a cédé la place à la société de marché où tout est monnayable. Une société primaire dont les relations s’exercent de dominants à dominés.
Retour sur le prisme médiatique de la corruption qui pointe souvent les corrompus et peu les corrupteurs.

 

 

 

Le cumul des mandats qui pose un réel problème démocratique. Une approche éthique de l’élu.

 

 

 Articles connexes

- La société de la corruption - SebMusset

- Une République en délabrement – #2 La corruption de la démocratie

- La corruption est l’affaire de chacun - SarkoFrance

- 14 juillet - Intox2007


Source Agoravox.tv

Publié dans France

Commenter cet article