Herman Van Rompuy : les Bilderberg ont choisi leur Président de l'UE

Publié le par Aleth



Il y a quelques jours, Herman Van Rompuy a été convié à un diner avec les 'Bilderbergers', alors qu'il n'était encore qu'un candidat peu en vue pour la présidence de l'UE.

L'information de ce dîner avait curieusement fait le tour de la presse officielle Belge. Fait exceptionnel, car jusqu'à présent, les médias officiels de tous les pays, quand il s'agit du CFR ou du Bilderberg, gardent généralement un silence de mort, ou au mieux tournent l'information au ridicule, nous présentant ces groupes d'élites comme des clubs privés de réflexion.

Lors de ma première analyse, il m'a semblé que la médiatisation délibérée de cet événement, par les médias conventionnels, avait pour sens de lâcher la candidature de Herman Van Rampuy.

Les derniers développements font entendre un tout autre son de cloche. En effet, dès le début de la séance spéciale du Conseil de l 'Europe pour choisir le premier Président Européen, les 27 se sont tout de suite alignés sur un seul et même nom : celui du Premier Ministre Belge en poste, Herman Van Rompuy. Ceci laisse penser que des instructions on été données en coulisses pour avoir une telle unanimité dés le début du vote.

D'autre part, concernant le dîner avec les 'Bilderbergers', on pourrait penser à une fuite d'informations, mais le fait que tous les médias officiels aient exceptionnellement repris cette information, nous pousse à penser que c'est un choix délibéré du Groupe Bilderberg de médiatiser ce dîner.

Avec la fraîche nomination de Herman Van Rompuy à la Présidence de l'Europe, la médiatisation de son récent dîner avec les 'Bilderbergers' prend un tout autre sens. Ils passent un nouveau message : "Nous sommes bien là, nous contrôlons vos médias et vos institutions politiques, et NOUS N'AVONS PLUS BESOIN DE NOUS CACHER".

Flash back... Voici l'article en question :

Herman Van Rompuy, Premier Ministre Belge, a participé la nuit dernière à un diner avec les Bilderbergs. Cette fuite semble si énorme que l’on est en droit de se demander si elle n’est pas délibérée. En effet, obtenir des médias conventionnels une telle information, qui plus est, impliquant un éventuel premier Président de l’Europe, semble un peu gros. Il se peut que Van Rompuy ait été invité à ce diner des Bilderbergs en vue de passer une sorte d’entretien d’embauche avec les vrais maîtres du Monde, son entretien ayant échoué, il a été lâchement jeté aux chiens. Car l’impact d’une telle révélation lui coûtera surement la place qu’il convoite, en tant que Président de l’Europe.  
    
Selon “De Tijd”, le Premier Ministre Belge Herman Van Rompuy (Démocrate-Chrétien), dont le nom a  largement circulé pour occuper le poste de premier Président Européen, a participé la nuit dernière à un dîner de
Bilderberg à Hertoginnendal, à Bruxelles.    

http://www.tijd.be/nieuws/binnenland/Van_Rompuy_steekt_nek_uit_op_Bilderberg-diner.8259003-438.art
 
Dans son discours il a parlé de la mise en place d'un impôt vert en Europe ; une mesure nécessaire pour reconstruire l'économie. Apparemment, ces nouvelles d'une nouvelle 'écotaxe' se propagent rapidement à travers les cabinets des capitales Européennes. Ceci pourrait mettre en hypothèque la candidature de Van Rompuy pour la Présidence Européenne.    
    
Selon l'article, Van Rompuy a été invité par le Président du Groupe Bilderberg, Etienne Davignon, à prononcer un discours durant le dîner, avec la garantie que le contenu de ces réunions ne sera jamais révélé. Une promesse qui n’a pas été tenue.
    
On pourrait se demander comment cette information a pu filtrer aujourd'hui sur les sites Web de tous les journaux officiels Belges, si on considère que les médias du « mainstream » restent habituellement silencieux s’agissant
des Bilderberg, et étant donné leur relation historique avec les politiques.   

Donc une fois de plus, les auteurs de l'article paru dans « De Tijd », qui a révélé l'histoire, donnent l'impression que Van Rompuy a commis un acte de courage en faisant des déclarations aussi risquées durant un tel dîner, au lieu de plutôt s’interroger pourquoi un Premier Ministre, et possible premier Président Européen, participait à un événement privé aussi secret, avec les hommes d'Etat et les très influents capitaines de l'industrie.
    
Aucun des autres journaux n'a l'intention de poser cette question. Ils ont tourné l’histoire comme si Van Rompuy voulait informer le Groupe Bilderberg, du fait que les leaders politiques ont développé l'idée originale de produire un revenu «vert» Européen. Alors que cette idée d’ «impôt vert»  est quelque chose que beaucoup ont dit avoir été amené par les Think Tanks des élites, tels que le Groupe Bilderberg.
    
Il est hallucinant de voir qu'un sujet aussi sensible que les 'Bilderbergers', qui a été ignoré ou ridiculisé pendant les 50 dernières années, soit maintenant traité par les médias comme un dîner mondain de club entre de vieux
hommes.
    
De plus en plus les gens voudraient mettre cela dans une perspective différente. Comme plusieurs fois dans le passé, le dîner qui a eu lieu la nuit dernière pourrait être considéré comme un dîner d’affaires fantaisistes entre les chefs d'une «corporation» montante, et un homme qui pourrait être sélectionné pour représenter ce qui reste de notre 'démocratie'.
    
Mais après ces fuites «accidentelles», les chances de Herman Van Rompuy d’être choisi seront minces. Sans compter que nous n'avons pas besoin de quelqu'un qui est davantage adapté pour la TV ? De Standaard et RTL ont également rendu compte de cette histoire.

http://www.standaard.be/artikel/detail.aspx?artikelid=DMF20091114_001;
   
http://www.rtlinfo.be/info/belgique/politique/286470/-van-rompuy-n-a-pas-plaide-pour-un-impot-vert-aupres-du-groupe-de-bilderberg----
   
 http://www.prisonplanet.com/future-eu-president-attends-bilderberg-dinner.html

Source Alter Info


A lire également...

Groupe Bilderberg et silence des médias français

.

Publié dans Nouvel Ordre Mondial

Commenter cet article