L'implant de l'Espace ?

Publié le par Aleth



Aborder le sujet des abductions est difficile, car son fondement est basé strictement sur les témoignages, sous hypnose souvent, des personnes impliquées. Peu ou pas d’indices physiques existent pour indiquer que leur enlèvement est bien réel.

Mais depuis plusieurs années, un homme semble avoir trouvé ce qui pourrait constituer la preuve physique des visites E.T. dont nous faisons l'objet.Comme d’habitude, il sera nécessaire d’analyser les faits avec un fondement scientifique et d’un point de vue objectif et rationnel.

Certains psychologues, comme le célèbre Budd Hopkins, dans les sessions d’hypnoses, remarquent avoir interrogé un certain nombre de témoins qui pensent avoir été enlevés par des E.T.

Une part de ces patients se plaint aussi d’avoir une démangeaison au doigt, pied, mâchoire, oreille etc., le psychologue leur conseille alors d’aller faire une radio à l’hôpital. Les scans indiquent souvent qu’un objet inconnu se trouve dans le corps du patient. Certains prennent la décision de le retirer.

C’est là où Roger Leir entre en scène. Mr Leir est un chirurgien avec 30 ans d’expérience du Sud de la Californie. Lui et son équipe chirurgicale ont jusqu’à maintenant opéré 15 de ces personnes et retiré 16 objets qui ressemblent à ce qu’on peut appeler un "implant".

 

Dr. Leir   Etant donné qu’aucune explication ne peut être fournie à première vue pour ces petits objets, il a fallu les envoyer pour une batterie de tests scientifiques aux laboratoires les plus prestigieux : Los Alamos National Lab, New Mexico Tech, University of Toronto, Univ. Of California etc. 

Avant de passer aux résultats que les tests ont fournis, il est important de noter les quelques remarques qu’avait faites Dr. Leir avant le retrait de l’objet sur chaque patient, je cite :

"Aucune marque d’incision sur la peau qui laisserait à penser que l’objet a été introduit, aucune réaction de rejet par rapport à la présence de l’objet, ce qui est impossible dans notre technologie car tout objet qui entre dans notre corps devrait avoir une réaction inflammatoire. L’objet est de couleur noire ou marron foncé, de forme triangulaire et même avec un scalpel il est impossible de le couper."

Les résultats des laboratoires (disponibles sur Alien Scalpel) sont simplement extraordinaires.

Tout d’abord les scientifiques ont pu les comparer à des échantillons de météorite très rare. De plus, les objets révélaient des anomalies aussi étranges les unes que les autres, je cite : "Une composition de fer très magnétique, un rapport d’isotopes inconnu sur notre planète et un tissu biologique à l’extérieur et intérieur, c'est-à-dire des cellules nerveuses appelées proprio-cepteurs qui ne sont pas anatomiquement possibles. Ce codage biologique semble aussi développer de la structure métallique vers l’extérieur. Ce tissu biologique existerait justement pour éviter toute inflammation. De plus, les Universités de Californie et San Diego ont révélé que l’objet est composé de plusieurs éléments d’origine extra-terrestre. Pour ajouter à l’étrangeté, les objets n’étaient pas naturels mais manufacturés. Et sur les 15 échantillons, au moins 8 étaient complètement identiques."

  Implant


La vidéo suivante nous présente ce qui a été résumé précédemment :


Pendant une des analyses à laquelle assistait The Discovery Channel, Doug Perovic, directeur du département des sciences matérielles et de l’ingénierie de l’Université de Toronto, déclara au Dr. Leir : "La prochaine fois, emmenez nous quelque chose de moins compliqué !"

Nick Pope&Milton Torres   Les résultats du Dr Leir et son équipe ont systématiquement été envoyés à d’autres laboratoires pour de plus amples études car depuis le début aucune explication conventionnelle ne peut être offerte pour ces implants.

Le Dr Leir a travaillé avec les génétistes les plus célèbres du monde, ainsi qu’avec le NIDS (National Institute for Discovery Science) sur une étude ADN d’un cas d’abduction.

Il était présent à la conférence de presse du National Press Club à Washington dirigée par Steve Bassett. Parmi les membres du panel : L’astronaute Edgar Mitchell, le pilote de l’USAF Milton Torres, l'ex-employé du Ministre de la Défense Britanique Nick Pope, tous engageant la réalité de la présence E.T.


La présentation du Dr. Leir était suivie d’Alex Moser, métallurgiste avec un PHD et membre du Staff Technique à YTC America Inc expliquant les résultats des tests d’un point de vue métallurgique. Quelques remarques intéressantes de la part du Dr. Leir dans la vidéo suivante de la conférence: il prévient les représentants de la presse que s’ils souhaitent ridiculiser ses études, ils sont au mauvais endroit. Etant donné que les échantillons proviennent seulement de patients Américains, il est possible qu’il y ait en fait des millions de personnes affectées par ces implants dans le monde. Pour conclure, il dit : "Ces découvertes représentent une science qui surpasse largement la science biologique que nous possédons sur notre planète."



Source Exopolitique-France

 

.

Commenter cet article