Karachi, l'enquête impossible

Publié le par Aleth

 

sarkozy-napoleon-le-petit.png

 

Attention : une affaire peut en cacher une autre.

Alors qu'émerge une nouvelle histoire de sous-marins certifiée OK par le monarque, Mediapart vient de publier une vidéo résumant le débat sur "l'affaire Karachi" (contrat de vente de sous-marins au Pakistan en 1994 qui s'est soldé par la mort de 11 français en 2002) organisé le 30 juin 2010 à la maison des Métallos.

Olivier Morice, avocat des familles, pointe le manque d'indépendance du parquet.

Fabrice Arfi et Fabrice Lhomme, (les journalistes de Mediapart dont les révélations et les documents publiés contribuèrent à réorienter l'instruction sur la piste "cruellement logique" des retro-commissions à laquelle serait liée E.Balladur et son ministre du budget de l'époque), font part des obstacles rencontrés lors d'une enquête relative à la vente d'armes par l'état français : "le trou noir de la république"

Magali Drouet, fille d'une des victimes de l'attentat, révèle la récente proposition de la DCNI.

Bernard Cazeneuve revient sur la mauvaise volonté des ministères contactés et le désaveu de dernière minute du président de la mission parlementaire dont il était le rapporteur, au simple fait que le député ne validait pas à 100% la thèse d'un attentat signé Al-Qaida.

"Il parait que tout cela, c'est des comportements normaux de la part de gens sereins à l'égard d'une affaire qui n'en est pas une."

 

Karachi, l'autre affaire qui affole l'Elysée

 

Vous trouverez sur Mediapart, un dossier + un documentaire sur l'affaire ainsi que les revues de presse et vidéos sur le blog karachigate. 

 

Source Seb Musset

 

A lire également...

Karachigate, IRL mais pas fable

« Nicolas Sarkozy est au cœur de la corruption dans l’affaire de l’attentat de Karachi »
'Karachigate' : au coeur de la corruption
Attentat de Karachi - Mensonge et affaire d'Etat

.

Publié dans France

Commenter cet article