Baraka

Publié le par Aleth

  baraka_film.jpg

 

Baraka... Un voyage mystique, une oeuvre envoûtante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.
.
Baraka est un film sans parole réalisé par Ron Fricke et sorti en 1992. Sa musique comprend notamment des morceaux de Michael Stearns et Dead Can Dance.
 Le film alterne des séquences somptueuses montrant de grands paysages naturels et des rites religieux ou spirituels humains, filmés sur les six continents. Au cœur du film, des séquences plus pénibles (accompagnées notamment de morceaux de Dead Can Dance dont The Host of Seraphim), montrent les aspects destructeurs de l’humanité : la misère, la destruction, la guerre... La fin du film revient sur des séquences de spiritualité, notamment une séquence des bains rituels dans le Gange, à Benares (Inde).
 
Le tournage a duré 14 mois - le format utilisé est le 70mm Todd-AO - dans 24 pays (le générique final donne tous les lieux de tournage, de chaque pays - on peut également les retrouver ici) :
Arabie Saoudite, Argentine, Australie, Brésil, Cambodge, Chine, Egypte, Equateur, Etats-Unis, France, Hong Kong, Inde, Indonésie, Iran, Israël, Italie, Japon, Kenya, Koweit, Népal, Pologne, Tanzanie, Thaïlande et Turquie.
 
Ron Fricke est en train de finaliser la suite de Baraka, qui devrait sortir en 2011 : Samsara.
 
En 1982, Ron Fricke avait participé, en tant que directeur de la photographie, au tournage de Koyaanisqatsi. Un film à la conception et à la philosophie similaires à Baraka

Source AgoravoxTV
.

Publié dans International

Commenter cet article