Attentat de Karachi - Mensonge et affaire d'Etat

Publié le par Aleth



Résumé de l'affaire concernant l'attentat survenu à Karachi, Pakistan, le 8 mai 2002 - officiellement non revendiqué - engendrant 14 morts dont 11 ingénieurs Français. La piste Al-Qaïda est aujourd'hui a priori abandonnée.


Voici la réponse de l'autre, le troll en chef, mal à l'aise sur ce coup, lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet européen réuni à Bruxelles le 19 juin dernier. Et en plus ça le fait rire...

.
Quel guignol ! Quel mauvais comédien ! En tant que président de la République Française, si selon lui il ne fait aucun doute que Al-Qaïda est bien à l'origine de cet attentat, et s'il n'était pas au courant à l'époque des véritables tenants et aboutissants, concernant la responsabilité des gouvernements Français et Pakistanais, il aurait dû répondre, en résumé :

" Je vous assure qu'à ma connaissance la France n'a rien à se reprocher dans cette affaire. Mais il demeure important d'approfondir les recherches et faire la lumière sur les informations que vous mentionnez etc ".

Or là ce pitre qualifie ces informations de " grotesques ", " Qui peut croire à une fable pareille ? ". En tout cas cette "fable" est prise au sérieux par la Justice désormais. Il ne sait plus très bien comment s'en sortir pour détourner le sujet, gesticulant, bafouillant, prenant à partie le journaliste qui l'interroge. Faisant ricaner, comme à son habitude, une partie de l'assemblée, ou plutôt ses 'supporters' politiques. Pathétique comme toujours, alors qu'il appelle à la nécessité de respecter la mémoire des victimes et la tristesse de leur famille.

Cela se voit comme le nez - de Pinocchio - au milieu de la figure qu'il ment comme un arracheur de dents. Les malversations et rétro-commissions liées à la vente d'armement et relatives au financement de la campagne de Balladur pour les élections présidentielles en 1995, semblent pour sa part bénéficier de la prescription. " C'était il y a 14 ans ". Et alors ??? Peut-être cela pourrait-il faire tache d'huile. A l'époque justement l'autre avait rallié le camp Balladur, pour en devenir chef de campagne, trahissant in extremis Chirac par la même occasion. Apparemment il ne souhaite pas être sali par cette "vieille" casserole. Mais bien sûr il voudrait nous faire croire qu'il ignore tout de cette histoire...

"Tout se sait. La notion de secret d'Etat n'existe plus." Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre...(!!!)

Quand les Français vont-ils se rendre compte à qui ils ont affaire ?



Mise à jour 24 juin 2009

.
"Pour ceux qui ont raté les derniers épisodes, Seb Musset revient sur la possibilité d'une embrouille franco-pakistanaise impliquant un premier ministre et deux présidents dont un en fonction.

Et compare son traitement dans "les grands médias" avec celui du crash de l'airbus Rio-Paris...

Espérons que la presse arrête d'aller d'une polémique à l'autre et s'accroche à cette histoire qui a coûté la vie à 11 français et détient le potentiel requis dans une démocratie normale pour faire vaciller le gouvernement.
"

http://www.dailymotion.com/sebmusset
http://www.sebmusset.net/


.
Mise à jour 26 juin 2009




 

Mise à jour 28 juin 2009


Excellents articles - par Olivier Bonnet - en trois parties sur cette affaire, laquelle risque de finir en "non lieu", comme pour l'affaire des frégates de Taïwan. C'est la mafia 'high level' dont il s'agit, ceux qui écrivent les règles et se permettent de faire au peuple la morale.

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/sarkozy-implique-dans-l-attentat-57948

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/de-balladur-a-sarkozy-57958

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/attentat-de-karachi-vers-l-58077

Mais bien sûr l'autre pitre, du haut de son illusion de grandeur, prétend n'être au courant de rien. Sur l'échafaud et vite ! Non... la prison ! Ce sera moins doux...


Publié dans France

Commenter cet article