Julien Dray ou le socialisme décomplexé

Publié le par Aleth



Julien Dray est de ceux qui profitent avec largesse et sans complexe. Il n'est pas le seul, mais lui s'est fait prendre. Le parrain de SOS racisme, qui jouait le "citoyen ordinaire et proche du peuple" dans tous les médias, ne s'est pas gêné pour piocher deci-delà quelques centaines de milliers € dans certaines caisses financées via nos impôts. Divers frais personnels... C'est que Julien apprécie grandement le luxe. Petite piqûre de rappel avec cette vidéo résumant d'une touche ironique le scandale qui a éclaté en décembre 2008.

.

Publié dans France

Commenter cet article