Bigard enfonce le clou

Publié le par Aleth




Lors de la diffusion le 17/10 de l'émission Le Grand Journal sur Canal+, Jean-Marie Bigard a résumé -avec un langage qui lui est propre -  la situation relative aux conséquences suite à son intervention à propos des attentats du 11/09/2001. Il explique qu'il a reçu des menaces de mort, et qu'il a été interdit d'antenne d'Europe 1 jusqu'à nouvel ordre. Tout ça pour avoir osé exprimer le fond de sa pensée, et celle de dizaines de millions de citoyens à travers le Monde.

Denisot et Massenet ne semblent pas abasourdis par le sort qui lui a été réservé, pas étonnant. Ils préfèrent insister sur ses déclarations précédentes, les qualifiant de choquantes (dixit Denisot). Bigard dit ne rien regretter, si ce n'est le fait de ne pas avoir pris les précautions oratoires pour s'exprimer. Il évoque également le budget indécent alloué à l'enquête sur les attentats, s'élevant à ~15 millions $, contre ~40 millions $ pour l'affaire Clinton/Lewinsky. Pourtant ces évènements ne sont pas du tout du même ordre de grandeur, et de loin. Mais à Canal+ ça ne choque personne...



Dans cette vidéo JMB explique brièvement qu'il a subi des pressions de "là-haut" pour cesser d'évoquer le sujet.

 

 


Publié dans 11 Septembre 2001

Commenter cet article