Bigard "récidive" - Acte 2

Publié le par Aleth




Reprenant du poil de la bête, Jean-Marie Bigard persiste et signe concernant l'attentat sur le Pentagone. Et pour cause, jamais aucune preuve d'un Boeing s'étant écrasé sur le bâtiment n'a été apportée. Voici la seule vidéo officielle mise à disposition du public. Les journalistes - dont Morandini - voient clairement un Boeing dans cette vidéo. Et vous ?

 

Pour rappel le Pentagone est l'un des lieux les mieux protégés au Monde, avec un grand nombre de caméras par hectare. Difficile de se se contenter d'une vidéo de qualité médiocre pour être certain qu'un Boeing s'est écrasé sur le Pentagone. Surtout qu'aucune pièce de l'avion n'y a été retrouvée. Même les turbines en titane de 6 tonnes chacune ont été littéralement vaporisées selon la version officielle, car introuvables. Et quand on sait que la température de vaporisation du titane est de 3560° Kelvin, et que le kérosène, même extrêmement oxygéné, ne peut scientifiquement atteindre cette température, il y a vraiment de quoi se poser des questions. Et ce n'est qu'une anomalie parmi de nombreuses autres...

.oO( Site incontournable : http://www.reopen911.info/ )Oo.

 

JMB avait affirmé qu'il n'évoquerait plus le sujet ; pourtant - et c'est tout à son honneur - il préfère mettre les points sur les "i", en réponse au déchaînement des collabos. Jugez plutôt l'extrait de l'interview (Catherine Matausch - France 3)...

Nota bene : les 12 premières secondes ont été enregistrées au tout début de l'interview, s'agissant du spectacle de Bigard "Clérambard". Il ne faut pas en tenir compte. "Quelle mouche l'a piqué" ne concerne pas ses déclarations à propos du 11/09/2001. Cette séquence a été "collée" abusivement par l'internaute qui a fait le montage. Il semble aussi que la phrase "Nous arrivons à l'issue de cette interview" en fin de vidéo soit prématurée par rapport à l'interview originale. Il faut donc s'intéresser uniquement à ce que dit Bigard - et c'est cela qui nous intéresse au fond - afin d'ôter toute ambiguïté.

.

Publié dans 11 Septembre 2001

Commenter cet article

Viagra Naturel 03/10/2008 09:13

Très beau site !

Aleth 07/10/2008 21:43


Merci... ;)


mirzabad 19/09/2008 01:09

Tu as mille fois raison!!!Mais restons humains avant tout. Comme disait Al Gore dans "une verite qui derange" (deja la, il citait quelqu un d autre) un truc du style: comment demander a un journaliste de  commenter une chose, si son salaire depend du fait qu'il ne le fasse pas? Alors , oui, ils nous mentent, oui, ils savent qu'ils nous mentent, oui ils sont miserables!!!Miserables d'etre en premiere ligne, miserables de ne pas vouloir etre le ou les premiers a se faire descendre, miserables d'etre laches, et de ne pas realiser qu'avoir vendu son ame au diable pour quelques deniers n'est pas irreversible pour peu qu'ils retrouvent leur dignite de "vrais journalistes" qu'ils ont laisse au vestiare pour des raisons alimentaires.Il suffirait de si peu de courage... Mais l'histoire  recente (2eme guerre mondiale) nous a montre que lorsque le vent tourne tous les collabos  de targuent d'avoir ete resistant...Alors, messieurs les diffuseurs d'anesthesiant, c'est quand que vous vous levez les doigts du cul pour aller voir s'il vous reste des couilles?Mirzabad de l'oasis aux Sumacs

Aleth 19/09/2008 01:13


Que vont-ils pouvoir trouver comme excuses lorsque la vérité verra le jour...?


mirzabad 17/09/2008 11:36

De l'art d'utiliser les ciseaux en montage video...Je suis fermement convaincu que les medias nous manipulent en dissimulant l'information, voire en la deformant.De la a utiliser les memes methodes pour le demontrer il y a (selon mon opinion) un pas que l'on ne doit pas franchir.Au debut de l'interview la journaliste dit: "Quelle mouche l'a pique? [...]" et l'on remarque dans le coin en haut a droite de ll'ecran qu'il est 19h 49, et ensuite elle enchaine avec la question de la négation de JM Bigard a propos du 9/11. A ce moment precis on peut noter en haut a droite qu'il est 19h54.Ce qui de prime abord, et sans le recul qu'apporte l'examen minutieux du montage, m'avait amené à considrérer d'emblée la journaliste comme une vicieuse a qui l'on n'avait confié nulle autre mission que de coincer son invité. De plus, le fait que l'interview se termine abruptement au moment ou JMB avit pu se justifier apuyait encore plus dans ce sens.Un rapide examen de l'interview originale (sur fr3.fr/19-20)doone un eclairage different sur le deroulement de cette interview et sur  le "montage" qui en a ete fait.Alors, sur le fond, oui il faut mettre en avant les manoeuvres destinées à nous manipuler et "reveiller" les consciences sous anesthesie.Mais sur la forme, je ne suis pas sur qu'en adoptant leur methodes on vaille mieux qu'eux.Restons vigilants.Et au passage, recommende ce site a vos amis!!!Mirzabad, de l'oasis aux Sumacs.

Aleth 17/09/2008 18:41


J'ai trouvé cette vidéo sur DM. J'avoue ne pas avoir analysé les horaires, etc... C'était la première intervention de Bigard après son "pardon", alors je l'ai rapidement mise en lien. Et tu as
raison, le début et la fin ont été montés "naïvement" on dira, car il était surtout question du spectacle avant et après. Mais ça change quoi ? Montage ou pas montage, de toute façon on
sait tous l'opinion des médias. Ce "Quelle mouche l'a piqué ?" est moins grave que les termes négationniste, révisionniste, antisémite, con, et j'en passe, qu'ont prononcé
ici-ou-là certains médias à l'égard de JMB. Alors, un peu plus, un peu moins, la vérité n'a toujours pas montré le bout de son nez... Mais sur le principe, autant la jouer franc-jeu c'est
clair, c'est comme ça que je fonctionne en général. J'ai ajouté un nota bene à l'article. Je préfère que les choses soient limpides. Les artifices sont inutiles, et JMB n'en a pas
besoin pour dire tout haut ce que d'autres nient (même si sa demande de pardon reste honteuse) et en plus ils sont payés pour ça...

A+


nomind 15/09/2008 07:36

Ben oui, une enquete sérieuse, c'est pour quand au fait ?http://exdisciplesleblog.unblog.fr/2008/09/13/david-lynch-et-le-11-septembre/

Aleth 15/09/2008 19:14


Oui, beaucoup de personnalités doutent, mais on l'a bien vu avec Bigard, le 11/09 est devenu un sujet tabou, intouchable, gravé dans le marbre. "Il faut croire l'administration Bush, un point
c'est tout". Pas d'enquête digne de ce nom (et débutant 414 jours après les attentats !), des centaines d'anomalies évidentes dans la version officielle, les familles des victimes qui
demandent à corps et à cris l'ouverture d'une enquête indépendante, des millions de personnes à travers le Monde qui luttent pour que la vérité montre le bout de son nez, mais rien n'y fait... Et
on peut comprendre nos dirigeants et les journalistes en un sens... Si l'omerta venait à se briser, tous ces traîtres passeraient pour les complices de ces monstres, ce qu'ils sont.
Et donc, essayant d'étouffer l'affaire, ils se tirent une balle dans le pied chaque fois qu'ils nient, et lancent leurs foudres sur des citoyens honnêtes et sincères. Car la vérité sortira, un jour
ou l'autre... Et tous ces bandits (la grande majorité) avec une carte de presse passeront pour des gros cons, et des félons... Et le plus tôt sera le mieux...