Bigard : le mea culpa honteux !

Publié le par Aleth




Certains en ont, et d'autres prétendent en avoir... Bigard, lui, n'en a plus depuis ce soir...

Ceux qui en ont de bien grosses se font attaquer purement et simplement par le Système - par la manière douce - via les médias dits traditionnels notamment (Dieudonné, Meyssan, etc). Interdiction de libre parole, de libre pensée dans cette sphère. Pas le droit de dépasser la ligne rouge, sinon... Comment disait-il Voltaire déjà ?

Ceux qui en ont de toutes petites, ou pas du tout, se réfugient derrière une pensée unique inquiétante, derrière l'omerta, ou derrière le pardon dans le cas qui nous intéresse, et l'humiliation aux yeux de nombreux citoyens. Qu'il ne nous fasse pas croire qu'il ne pensait pas ce qu'il a affirmé ! Il ne jouait pas la comédie dans l'extrait en question. Et la dignité, l'honneur, l'amour propre dans tout ça ?

L'affaire "Bigard et le 11 septembre" est donc le buzz de la semaine. Après un matraquage, un lynchage de la part des médias qui a perduré toute la journée d'hier (sans analyser véritablement le fond du problème relatif aux attentats), JMB se couche, se désiste, bon gré mal gré lui. Il a bien plus été attaqué et critiqué en un jour qu'il ne l'a été durant toute sa carrière (idem pour Marion Cotillard à l'époque). En quelques heures, Jean-Marie Bigard est devenu - d'après les médias - le Diable en personne, l'ennemi public numéro un, l'homme à abattre...

Les médias 'alignés', ces chiens de Pavlov, maléables à souhait, aux ordres d'un pouvoir corrompu, font et défont les modes, et peuvent briser tout individu menaçant le Système, quel qu'il soit. Ces traîtres, lécheurs de pompes (à fric) et dépourvus d'altruisme, ont l'indécence de s'auto-proclamer journalistes, les prophètes de l'ère contemporaine munis d'une carte de presse.

 

J'invite chacun(e) à cliquer sur le lien de la Déclaration des devoirs et des droits des journalistes.
Force est de constater que tous les devoirs, au nombre de dix, ne sont pas respectés, et ce depuis belle lurette. Et les choses risquent grandement de se gâter à l'avenir, si toutefois il est possible de faire pire. Vive la déontologie...

Alors, quid de cet acharnement sur Bigard ? La remise en doute de la version officielle de l'administration Bu$h concernant les attentats du 11/09/2001. Le doute est proscrit. La liberté de pensée ou de parole également, sous peine de crucifixion immédiate. Evidemment, ce thème est l'un des sujets tabous que nul n'a le droit d'aborder. Qui voudrait réveiller le volcan ?

 

Comme vous n'entendrez jamais parler (ou presque) du Groupe Bilderberg, ou Le Siècle, etc. Je serais curieux de savoir ce que répondrait $arkozy si un intervenant lui demandait en direct à la TV son opinion à propos du Groupe Bilderberg. Pénible dilemme qui se présenterait à lui... Feindrait-il l'ignorance ?

Les collabos journaleux sont dans les starting-blocks, prêts à bondir, prêts à dégainer au moindre faux pas, au moindre comportement atypique. Il faut caresser le Système dans le sens du poil, sinon c'est le fouet ! Spéciale dédicace aux lobbies politico-financiers. Bref, il n'a fallu que très peu de temps in fine pour que JMB en vienne à déclarer (AFP) la queue entre les jambes :

" Je demande pardon à tout le monde pour les propos que j'ai tenus vendredi dernier dans l'émission de Laurent Ruquier sur Europe 1. Je ne parlerai plus jamais des événements du 11 septembre. Je n'émettrai plus jamais de doutes. J'ai été traité de révisionniste, ce que je ne suis évidemment pas ".

Il demande pardon ! C'est dire la puissance du Système, reconnaissons-le, et les pressions qu'il a dû subir. Il n'émettra plus jamais de doutes... Mais que signifie cette phrase exactement ? C'en devient absurde et pathétique. Démocratie républicaine, quand tu nous tiens...

"Je ferai tout bien comme on me l'a dit, oui monsieur le Président. C'est bon Nico j'ai compris...".

Cela renforce d'autant plus l'influence des agents du Système, puisqu'ils se savent à présent capables de faire plier l'une des plus "grandes gueules" du PAF.  A qui le tour ? C'est que ça peut briser une carrière pensez-vous... La Justice on s'en fout !

Cet "incident" va ôter à certains people - qui en auraient eu l'intention - l'envie de passer aux aveux. Dommage que JMB se soit rétracté, car il aurait connu pour sûr un soutien national exemplaire, et qui sait peut-être, un soutien de la part de quelques uns parmi ses "amis les plus fidèles" dans le show business. Mais avec des si...

Le fait est qu'il dit regretter en substances, préférant faire repentance, fi de ses convictions, et ramper devant ses maîtres. Tant pis, le Système aura eu raison de lui. Grand bien lui fasse...

NB : N'hésitez pas à consulter (et faire circuler le lien) http://reopen911.info/ LE site français - très documenté - concernant le 11/09/2001. Ceux qui désirent vraiment se forger une opinion personnelle, et non biaisée par le prisme de la pensée unique, ont désormais l'opportunité de s'informer autrement, et sans douleur rectale...


Publié dans 11 Septembre 2001

Commenter cet article